top of page

Tout savoir sur le métier de prof de danse

Vous rêvez de transmettre votre passion de la danse à de nombreux élèves ? Alors, le métier de prof de danse vous ira certainement comme un gant.


Cependant, devenir professeur de danse et donner des cours ne s’improvise pas. Le meilleur danseur classique, contemporain, ou jazz, ne fait pas forcément le meilleur des enseignants.


Dans ce dossier, on vous en dit plus sur :

  • les études, les formations et les diplômes pour enseigner cet art ;

  • les qualités nécessaires pour exercer ce métier ;

  • les débouchés si vous envisagez une carrière de professeur de danse.


Les missions d’un professeur de danse


La journée d’un prof de danse ne se limite pas à l’enseignement de chorégraphies au rythme de la musique. Et si vous imaginez qu’il fait cours en freestyle, vous faites fausse route. Son quotidien s’organise autour de ses horaires de présence devant les élèves.


Les missions d’un professeur sont en effet très variées. Lorsqu’il est avec ses élèves, il leur enseigne des pas et des enchaînements, en s’adaptant à chacun. Il imagine les exercices selon l’âge et le niveau de ses élèves. Un prof n’enseigne pas la danse de la même manière à des enfants de 6 ans et à des adultes amateurs.


Son rôle est aussi d’imaginer des progressions pédagogiques cohérentes. La création d’un cours demande souvent plusieurs heures de travail à un professeur de danse débutant.


Les qualités pour devenir professeur de danse


Si vous voulez devenir prof, vous devez avant tout être passionné par cet art, et avoir envie de transmettre votre amour de la discipline. Apprendre la danse aux côtés d’un prof blasé et sans énergie ne motiverait personne… Des qualités physiques comme l’endurance et la souplesse sont nécessaires.


Il vous faut aussi une bonne dose de pédagogie. C’est une qualité primordiale. Un prof de danse compétent est capable de donner les infos à ses élèves au bon moment, et de les conseiller avec bienveillance pour qu’ils progressent.


Enfin, ce métier implique d’être créatif, pour imaginer des exercices et des chorégraphies grâce auxquels les élèves s'épanouissent. La curiosité et l’envie d’apprendre sont également de précieuses ressources. Elles aident en effet un prof à se renouveler dans sa pratique et dans ses cours.


Carrière et possibilités d’évolution


Ce métier constitue souvent la suite logique d’une première carrière de danseur professionnel. Néanmoins, il existe des perspectives d’évolution intéressantes pour ceux qui le souhaitent.


Après avoir occupé un poste d’enseignant salarié, vous pouvez choisir de vous mettre à votre compte et d’ouvrir votre propre école de danse. Cette possibilité d’évolution demande néanmoins un investissement personnel et financier important, au-delà des missions pédagogiques.


Un prof de danse qui souhaite changer de public peut également devenir formateur et transmettre les ficelles de son métier à de futurs enseignants.


Le salaire d’un professeur de danse


Le salaire d’un professeur de danse débutant dépend en grande partie de son statut. Un professeur salarié dans une école privée ou une association touche en moyenne une rémunération mensuelle brute de 1650 euros.


Un professeur à son compte se rémunère selon le nombre de cours qu’il donne durant la semaine. Le prof donne des cours particuliers, ou des cours en groupe. Sa rémunération varie aussi en fonction du nombre d’élèves inscrits à ses cours.


Le salaire mensuel brut d’un prof de danse débutant, qui travaille dans un collège, un lycée, ou au sein d’un conservatoire, gravite entre 1500 et 1600 euros.


Les formations et diplômes pour devenir prof de danse


Avant le bac, vous pouvez intégrer un établissement scolaire proposant le dispositif Classes à Horaires Aménagés Danse (CHAD). Bien entendu, le niveau chorégraphique des élèves détermine leur admission en CHAD. Les places sont limitées.


Le diplôme d’État de professeur de danse


Après le bac, vous deviendrez professeur grâce à l’obtention du diplôme d’État, dit DE, de professeur de danse. L’examen final se prépare en deux ans. Le DE est obligatoire pour donner des cours dans une école, qu’elle soit publique, privée, ou associative.


En fonction de votre projet professionnel, vous devrez choisir une option pour passer le DE : danse classique, contemporaine, ou jazz. La validation des différents modules vous permettra d’obtenir ce diplôme : anatomie et physiologie, histoire de la danse, pratique pédagogique, etc.


Vous pourrez suivre cette formation au Centre national de danse de Pantin ou de Lyon, ou dans un centre privé agréé par le ministère de la Culture.


Pour vous inscrire à la formation qui prépare à ce diplôme d’État, vous devez avoir validé l’Examen d’Aptitude Technique (EAT), ou présenter une équivalence obtenue suite à votre parcours dans un conservatoire. C’est le cas du diplôme d’études chorégraphiques (DEC) ou du diplôme national d’orientation professionnelle de danse (DNOP)


Le Certificat d’aptitude aux fonctions de professeur de danse


Si vous souhaitez aller plus loin dans votre formation, vous pouvez préparer le Certificat d’aptitude aux fonctions de professeur de danse. Il s’agit d’un diplôme d’État de niveau bac+5.


À noter : Que vous ayez obtenu votre DE ou votre Certificat d’aptitude avec l’option danse classique, contemporaine, ou jazz, rien ne vous empêche de vous spécialiser ensuite dans un autre style de danse. Salsa, zumba, reggaeton, hip-hop : vous avez l'embarras du choix !


Quelles entreprises embauchent des professeurs de danse ?


Un prof de danse peut enseigner en milieu scolaire ou au conservatoire. Au conservatoire, il donne des cours de danse classique, de jazz, ou de danse contemporaine, selon sa spécialité.


S’il travaille dans un collège ou dans un lycée, il intervient notamment dans le cadre des Classes à Horaires Aménagés Danse. Un enseignant a également la possibilité d’exercer dans une école de danse privée, ou au sein d’une association.


Bien entendu, le statut d’auto-entrepreneur est tout à fait compatible avec ce métier. Dans ce cas, le prof est son propre patron, et il doit être capable de pérenniser son activité. Il peut même donner des cours à son domicile, s’il dispose de l’espace nécessaire.


Les formations en continu quand on est déjà professeur de danse


Si vous êtes déjà professeur de danse, vous savez qu’il est essentiel de continuer à vous former. C’est nécessaire pour renouveler votre enseignement, et continuer de vous éclater au travail.


Dans ce cas, choisissez un centre de formation qui propose des cours destinés aux professeurs en activité. Certaines écoles sont spécialisées dans les danses latines, d’autres dans les danses urbaines.


Le centre de formation Danse4us, par exemple, s’adresse aux professionnels qui souhaitent s’approprier les steps de base des danses urbaines pour les enseigner à leurs élèves. Les formations se concentrent sur une ou deux journées, ce qui permet de travailler à fond la technique, avec des formats pédagogiques spécialement pensés pour vous.


De plus, vous avez la possibilité de financer votre formation grâce aux OPCO, les Opérateurs de Compétences. Ces derniers prennent en charge le financement de votre formation professionnelle, que vous ayez le statut de gérant, de salarié, ou d’auto-entrepreneur.


La profession de prof de danse devrait avoir moins de secrets pour vous. C’est un métier passion, qui demande du travail et de l’empathie. Au fil des années, vous pourrez étendre votre enseignement à de nombreux styles de danse. Rejoignez Danse4us sur Instagram pour découvrir toutes nos formations en petits groupes et nos actus.


bottom of page